Présentation de Magny Danigon

Population
403 habitants
Superficie
752 hectares
Altitude
310 mètres


Dernier village au nord du Pays, à une lieue de Ronchamp et de la Côte, gros bourg aux fermes plus basses plantées le long de ses trois rues, le Magny d'Anigon - demeure du Seigneur Hugon (Dominus Hugon) - avait autrefois une église importante.
Le Magny, très vieux village de laboureurs, de potiers et de sabotiers, de charrons et de maréchaux-ferrants, vit sa population s'accroître considérablement à la fin du siècle dernier avec les mineurs de charbon travaillant au Puits Arthur, dans la forêt dominant Ronchamp, puis diminuer à la fermeture des mines de Ronchamp.
Le Magny d' Anigon est un village de traditions.
Sa chorale donne depuis cinquante ans des concerts. Depuis huit ans des expositions et des fêtes artisanales lui ont permis de retrouver sa vraie vocation. Il fut évoqué dans l'Ami Chrétien d'avril 1975, la petite communauté de graveurs de cuir implantée dans une de ses vieilles fermes, qui, avec la poterie et le dernier sabotier, maintient la vie d'antan. Les dernières années ont vu diminuer le nombre des cultivateurs à trois .

Les noms qui ont fait le village sont : Petithory, Jacques, Pochard, Français, Panchot. Le premier nom, comme celui des Hory et des lselin, étant tellement répandu qu'on lui ajoutait des sobriquets comme Gros Piar, Soldat, Chasseur, Abram prononcer Obram) .

Un autre nom est lié au Magny, celui des Jeanmaire. L'ancien presbytère bâti au siècle dernier à l'emplacement de l'ancien château abrita cette famille pastorale pendant près de cent ans. En 1853, François Coillard, élève à l'Institut de Glay, avant de devenir le célèbre missionnaire, vint en vacances au Magny chez les Jeanmaire.
Aujourd'hui le presbytère accueille les enfants du catéchisme, les paroissiens pour les ventes en été et pour les cultes en hiver. L'église, d'une beauté un peu sévère, se prête bien aux fêtes, et aux rassemblements funèbres, par sa taille imposante, mais est trop vaste pour les cultes ordinaires surtout à la mauvaise saison.

 






visiteurs depuis de 12/09/2004